J'aime, quand un dessin commence, ne pas connaître ce qui va s'y dessiner. Seules la feuille blanche, l'encre et l'envie ... et que le dessin remonte de l'inextricable, l'informulé, le tout mêlé. Ainsi chemin faisant et se dévoilant par des détours oniriques, mon dessin vient alors me révéler quelque chose de moi et de vous dans notre monde partagé.

Tantôt c'est un magma d'émotions, de sensations, de vécu, de mal ou non vécu qui me met au travail (cf séries Elle, Elles, Ego, La faille, scellée, les ARKHAÎOnyriques ... ), et tantôt, et de plus en plus souvent, vient s'y mêler quelque chose de la rumeur du monde (cf séries Pense bêtes d'un jour, les Réprouvés, la Chevelure, Liberté Furtive, Lapis dolor...les ARKHAÎOnyriques) .

J'ai un rapport particulier aux encres, une véritable addiction. J'y suis chez moi.

 

 

 

 GALERIE            ACTU           VIDÉOS          À PROPOS          CONTACT 

 

 

cheminements ... :

entretien avec Anne PhilomèneRollin by Expositive on Mixcloud