ic_neAPHR_sighn

quelques mots . . .


démarche d'artiste ? …
  je pars de l'inextricable, l'informulé, le tout mêlé. Un magma d'émotions, de sensations, de vécu, de mal vécu, de non vécu me met au dessin, quelque chose de la rumeur du monde aussi.

    Quand l'envie de dessiner est là, ce n'est jamais sans raisons même si, souvent, au moment où le dessin commence j'ignore ce qui va se dessiner, ni image en tête ni intentions consciemment formulées. Ce dessin chemin faisant vient me révéler quelque chose de moi et d'autrui dans notre monde partagé. APhR

 

la_chevelure_7cheveux

    Il y a chez Anne PhilomèneROLLIN une vraie position humaniste ( à différencier du militantisme aride ) dans le sens où elle se laisse traverser par le monde, les questions et souffrances de l'époque et, artiste, en dit quelque chose d'une façon percutante, courageuse et explicite sans brader sa propre expressivité.
    Ainsi dans la série « la Chevelure » [une dénonciation de l'absurde dans la violence dirigée vers les femmes], le discours de Anne PhilomèneROLLIN qui aurait pu brider cette expressivité au contraire la nourrit. Je regarde ces dessins, je les trouve beaux, mais aussi ils me parlent de moi, de ce que je ressens.

Françoise JACQUES, sculpteuse ; elle anime des ateliers sur le travail du corps en milieu psychiatrique.

 

 

    Le travail de Anne PhilomèneROLLIN est à son image. Riche d'une « sainte colère » comme aurait dit Pagnol, imprégnée d'une indignation forte, fruit d'une réflexion mais aussi d'une révolte face à notre hypocrisie, notre oubli et quelquefois notre bêtise.
    Ce ferment est maîtrisé tout en étant vif et spontané. Une maîtrise du trait du dessin, de la forme mais aussi de la composition efficace, juste et bien posée. Cette colère maîtrisée devient une force dans ses thèmes comme dans ses réalisations.
    C'est un paradoxe étonnant de voir tous ces sentiments vifs et explosifs, à la base de ces thèmes, et la rigueur et la maîtrise employées en particulier dans le travail de l'encre.

Dominique PLET sculpteur, graveur, plasticien.

 

 

vivreII_APhR_extrait

 Vivre ©APhR (extrait)

 

Artiste plasticienne auto-didacte, AphR vit et travaille à Bordeaux.
Ses matériaux et techniques : prioritairement des dessins à l'encre de chine, mais aussi des lavis gris, ocres ou sanguines sur papiers, papiers japon, carton, tissus... Ses outils : rotring, plumes, pinceaux, outils de bidouille... Ses thèmes : elle, elles.

Anne PhilomèneROLLIN pratique également le collage.

Par ailleurs, sous le label "un Caillou dans la Pantoufle" APhR présente un tout autre travail, entre arts plastiques et théâtre de rue, la part de ses créations qui "viennent faire des ronds dans l'ho! de l'espace public" avec la complicité des gens de passage ( http://cailloupantoufle.canalblog.com ).


 autres textes sur Anne PhilomèneROLLIN :

Elle, Elles... et Anne PhilomèneROLLIN, par Jeanine Rivais, conférencière et critique d'art, spécialiste des Arts Bruts, Singuliers, Hors Normes, Outsider...

* * * * *

de Marc TAUPIN, sculpteur : "Souvent on me dit "tiens ta toile ou ta sculpture c'est "sympa"" et franchement je préférerais qu'on me dise "ton truc me dégoûte" parce que je fais pas l'artiste pour faire des trucs "sympas". Pourquoi pas "mignons" pendant qu'on y est. Anne ce qu'elle fait c'est pas sympa, ce quelle fait c'est ses tripes, c'est puissant c'est un coup de poing que l'on se prend dans le "bide" et un coup de poing c'est pas sympa!" 10/03/2015.

* * * * *

de Anne-Martine ORTIZ, peintre illustratrice : "Des œuvres sensibles percutantes déroutantes, qui interrogent interloquent"

* * * * *

entretien Ariane Sirota et Anne PhilomèneROLLIN, mai 2015 :

 Anne PhilomèneRollin by Expositive on Mixcloud


APhR accueil ◄ APhR... à propos